10e colloque Questions de Pédagogies dans l’Enseignement Supérieur (QPES)

  • Du mercredi 19 juin 2019 au vendredi 21 juin 2019
  • Brest, France

Description

(Faire) coopérer pour (faire) apprendre ?

 

Les contributions pourront développer cette problématique selon différents niveaux et selon plusieurs plans :  

  • le planoutils et méthodes: comment peut-on décliner des outils et méthodes pour favoriser la coopération (serious games, environnements numériques, classes inversées, facilitation, créativité) ? Quels sont les dispositifs d’apprentissage qui favorisent une coopération constructive ? Quelles évaluations sont possibles, réutilisables et à inventer ? Comment repenser les espaces et temps d’apprentissage ?
  • le plandes savoirs et des compétences: la coopération est-elle une solution pour apprendre sur le non-fiable, le mouvant et l’instable, à l’ère de la post-vérité et dans un contexte hypermédiatique ? La coopération permet-elle développer de nouvelles compétences, de dépasser le niveau purement académique ?
  • le plan de la relation : quelle place pour l’intersubjectivité, la confiance en soi et en l’autre dans nos processus coopératifs d’apprentissage ? Quelles postures possibles la coopération offre-t-elle à l’enseignant et à l’étudiant ? Comment développer des capacités à interagir dans un groupe, à travailler en équipe ou en réseau ? Comment faire exister l’individu dans sa singularité ?
  • le plan de l’imagination et de la création : la coopération s’appuie-t-elle sur des modes d’expression différents, des émotions et des pensées intuitives ? L’art peut-il contribuer à rendre possible la coopération ?  
  • le plan des valeurs : quelles valeurs sont véhiculées par la coopération ? La coopération est-elle vecteur d’une éthique ? Comment la coopération redéfinit-elle les responsabilités individuelles et collectives dans les processus d’apprentissage ?
  • le planintra-institutionnel:  quelle est la place de la coopération dans une approche programme ou par compétences ? Comment accompagner un collectif ? Quelle place pour l’individu, son autonomie et la performance individuelle dans un système coopératif ? Quel management pour la coopération ? Comment ouvrir nos systèmes de formation à des entités internes et externes (entreprises, fablab, associations, collectifs) ?
  • le planinter-institutionnel: comment les institutions coopèrent-elles pour créer de nouvelles formations, de nouvelles structures, de nouveaux modes de gouvernance en réseaux (holacratie, intelligence collective, écosystème) ?

https://qpes2019.sciencesconf.org/resource/page/id/2