Colloque international Freire - Pour une praxis des territoires oubliés

  • Du mardi 25 octobre au lundi 28 février
  • Ecole Nationale Supérieure de Formation de l’Enseignement Agricole, Toulouse (France)

Description

C’est dans une perspective d’hommage et de commémoration, mais surtout de mise en discussion de la contribution majeure de Freire aux débats scientifiques, politiques et militants, que l’UMR EFTS (Université de Toulouse), le LISEC (Alsace et Lorraine) et le CIRNEF (Normandie) ont conçu le Colloque international « Pour une praxis des territoires oubliés - Freire hoje, Freire hoy » qui se tiendra à Toulouse du 18 au 21 octobre 2021. Par « territoires oubliés », on entend ici  aussi bien le monde rural que les zones urbaines disqualifiées ou invisibilisées, sans occulter la situation de régions ou de pays mis à mal par un système capitaliste et une économie mondialisée. Cette dimension territoriale constitue un analyseur fondamental d’un certain nombre de mécanismes de relégation, de stigmatisation voire d’oppression. Elle ouvre également sur des enjeux forts de développement, auxquels le terme de praxis renvoie, développement que le colloque propose de penser à partir des propositions théoriques de Paulo Freire. Ici, le terme territoire correspond à un espace subjectivé par les pratiques, les activités et les interactions des acteurs qui s’y déploient.

Cette thématique générale des « territoires oubliés » sera interrogée et analysée à travers 4 dimensions :

  • Education non formelle
  • Formation d'adultes,
  • Culture,
  • Santé 

Il s’agira pour chacune de ces dimensions, qui structurent l’appel à communications, de rendre compte de la façon dont elles s’opérationnalisent dans des territoires singuliers, de mettre en évidence le rôle que les déterminants socio-historiques, les choix politiques, les caractéristiques géographiques ou culturelles peuvent jouer sur la situation des populations ou des groupes sociaux qui y résident. Il s’agira également de rendre compte d’actions visant à favoriser l’encapacitation de ces populations, ou d’envisager des actions à venir qui pourraient y contribuer. À titre d’exemple, évoquons la question de la démocratie sanitaire, exacerbée par la crise sanitaire mondiale que nous traversons depuis janvier 2020, et qui croise à la fois des questions de santé, de justice sociale et de territoire.

https://freire2021.sciencesconf.org