Une sociologie de la mise en œuvre de la Gestion axée sur les résultats dans les écoles secondaires québécoises : outils, effets et légitimité de la politique

  • Lundi 17 octobre de 13 h 30 à 15 h
  • Pavillon Paul-Gérin-Lajoie de l'UQÀM - local N-3785
Ajouter à mon calendrier

Conférencière/Conférencier

Photo de Christian Maroy

Maroy, Christian

Christian Maroy est sociologue, professeur émérite de l'Université de Louvain, chercheur international au CRIFPE et chercheur au GIRSEF. Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en politiques éducatives et professeur titulaire à l'université de Montréal de 2010 à 2019, il a publié L'école québécoise à l'épreuve de la Gestion axée sur les résultats. Sociologie de la mise en œuvre d'une politique néo-libérale aux Presses de l'Université Laval en 2021. Christian Maroy mène des recherches comparatives sur les politiques éducatives, la gouvernance et la régulation des systèmes scolaires, sur le travail et la profession enseignante, thèmes sur lesquels il a publié de très nombreux articles et livres.

Description

Depuis le début des années 2000, le Québec (Canada) a développé une politique de responsabilisation basée sur les performances - appelée Gestion axée sur les résultats (GAR). Nous proposons une analyse multiniveau de la mise en œuvre de cette politique (Maroy, 2021) en mobilisant une sociologie de l'action publique et des groupes professionnels. Par-delà la rhétorique de la responsabilisation et des finalités nobles de la "réussite de tous", nous insisterons sur le rôle et les effets des outils de la GAR (outils de contractualisation, outils statistiques, outils de mobilisation pédagogique), en cernant au plus près des pratiques des Centres de services scolaires et des écoles secondaires. Ces outils sont le point d'appui d'une gestion plus serrée des pratiques enseignantes, qui grignotent l’autonomie professionnelle enseignante et fragilisent les bases de leur reconnaissance professionnelle. On est ici loin du discours enchanté du "leadersphip pédagogique" fortement mobilisé par les CSS pour donner sens à cette politique. Par ailleurs, les réponses des enseignant.e.s aux attentes des directions sont diverses et la légitimité de cette politique aux yeux des enseignants assez faible. La présentation se basera sur une recherche collective de longue haleine (2011-2016) qui a été publiée dans Maroy, C. (2021). L’école québécoise à l’épreuve de la gestion axée sur les résultats. Sociologie de la mise en œuvre d’une politique néo-libérale, Sainte-Foy: Presses de l'Université Laval.

Confirmer votre participation à la conférence en écrivant à Arianne Robichaud à l’adresse suivante : robichaud.arianne@uqam.ca