Les jeunes et les langues étrangères : le contexte du District Fédéral au Brésil

  • Mardi 28 mai 2013 à 10 h 30
  • Université de Montréal Pavillon Marie-Victorin Salle de réunion du CRIFPE - C-563

Conférencière/Conférencier

Photo de Denise Damasco

Damasco, Denise

Denise Gisele de Britto Damasco est doctorante en politiques publiques et gestion de l’éducation à l’Université de Brasilia. Elle est également professeure de français langue étrangère depuis 1986, affectée au réseau public d’enseignement du DF – SEDF, où elle a travaillé comme professeur et directrice du premier centre de langue - CIL.

Description

La capitale du Brésil, Brasília, avant même sa fondation, comportait déjà une plaque inaugurale de la Maison de France, où y étaient inscrites des paroles du discours d’André Malraux sur l’importance de la culture, notamment de la culture française. Considérant l’importance de l’apprentissage d’une langue étrangère dans les possibilités d’emploi des jeunes de la région du District Fédéral du Brésil, la ville de Brasília offre des cours de français gratuits à un certain nombre d’étudiants du réseau public dans le cadre d’une convention signée depuis 1966. Depuis 1975, on compte ainsi plusieurs centres publics d’enseignement des langues étrangères dans ce district.

Cette recherche doctorale, réalisée à la Faculté d’éducation de l’Université de Brasília, présente les réflexions de jeunes enseignants et étudiants en langues étrangères qui suivent ou enseignent dans ce contexte. À partir d’une approche qualitative, des entrevues individuelles et de groupe ont été réalisées de 2010 à 2012 auprès de ces acteurs. Ces entrevues ont pour objectif de mieux comprendre qui sont ces étudiants et quelles sont leurs attentes quant à ce besoin de formation et leurs attentes. Par le discours des étudiants et des enseignants, nous tenterons d’identifier les avantages et limites de ces formations ainsi que de définir une politique-cadre de ces programmes.

Autres ressources