La formation des enseignants au Québec: continuités et ruptures depuis le rapport Parent

  • Mercredi 7 mai 2014 à 12 h
  • Agora du carrefour de l'information, salle B1-2002, Université de Sherbrooke

Conférencière/Conférencier

Photo de Maurice Tardif

Tardif, Maurice

Maurice Tardif est professeur titulaire en fondements de l’éducation (philosophie et histoire des idées éducatives) à la Faculté des sciences de l’éducation de l'Université de Montréal depuis l’année 2000. Il a enseigné auparavant dix ans à l’Université Laval à Québec (1990-2000) dans le même domaine et la philosophie huit ans au collège de Maisonneuve (1982-1990). Il est membre de la Commission canadienne de l’UNESCO, de la Société royale du Canada et de l’Académie des sciences du Canada. Il est le fondateur et directeur, à Montréal, du Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante. Ses travaux portent sur la profession enseignante, le personnel scolaire, le travail des enseignants et leurs savoirs.

Il a publié récemment : Tardif, M. (2013). La condition enseignante au Québec du XIXe au XXIe siècle. Une histoire cousue de fils rouges: précarité, injustice et déclin de l’école publique. Québec : Presses de l’Université Laval ; Tardif, M., Borges, C. et Malo, A. (2012). Le virage réflexif en éducation. Europe : Éditions de Boeck ;
Tardif et Levasseur, L. (2010). La division du travail éducatif. Paris : Les Presses universitaires de France. Le professeur Tardif a obtenu en 2010 le Prix Marcel-Vincent de l’ACFAS pour sa contribution au développement et au rayonnement international des sciences sociales québécoises.

Description

Depuis une trentaine d’années, les travaux sur la formation des enseignants montrent que celle-ci s’inscrit dans une trajectoire de vie professionnelle qui débute avant la formation universitaire et se poursuit sur une bonne part de la carrière enseignante. Que savons-nous au Québec de la trajectoire professionnelle des étudiants en formation à l’enseignement et des enseignants de métier? Cette trajectoire est-elle linéaire et caractérisée par des continuités (dans les valeurs, les croyances, les savoirs et les pratiques) ou est-elle marquée par des tensions, des contradictions, voire des ruptures entre certaines de ses phases? En s’appuyant sur divers travaux, cette conférence s’efforcera d’apporter des éléments de réflexion sur ces questions toujours ouvertes et d’actualité cinquante ans après le rapport Parent.

Autres ressources