Système de valeurs, engagement durable et bien-être dans l’Éducation Physique et Sportive et les formats de pratiques physiques

  • Jeudi 9 décembre de 12 h à 13 h 15
  • En ligne avec Zoom et simultanément en présentiel: Université de Sherbrooke, Faculté des sciences de l'activité physique, Local A8-320
Inscription Ajouter à mon calendrier

Conférencière/Conférencier

Photo de Clément Llena

Llena, Clément

Maitre de Conférences à la Faculté des Sciences du Sport et de l’Education Physique de l'Université de Lille (France), le Dr Clément Llena est spécialisé dans les recherches sur l’Intervention en sport. Il poursuit ses travaux de recherche au sein du Laboratoire URePSSS sur le thème « engagement dans l'activité physique à des fins de santé et de bien-être ». Ses thématiques questionnent et analysent les stratégies développées à l’échelle individuelle par les enseignants et les jeunes adultes pour améliorer l’engagement dans les activités physiques à des fins de santé et de bien-être. Plus spécifiquement, ses recherches sont liées à l’engagement durable dans les activités physiques, au bien-être scolaire, aux valeurs des professeurs d'EPS et des pratiquants dans les APS et également sur les stratégies d’enseignement en badminton. Les modèles socio-écologiques servent de paradigme à l’ensemble des études menées. Il est également responsable de la Licence Education & Motricité parcours second degré, premier degré et chargé de développement dans les APSA.

Description

L’un des premiers défis des enseignants d’Éducation Physique et Sportive (EPS) est de former des citoyens capables de préserver leur capital-santé grâce à l’Activité Physique (AP) reconnue comme un facteur de bien-être. À ce titre, mes travaux montrent l’importance des valeurs et des concordances de valeurs dans le niveau de bien-être et d’engagement au travail des enseignants d’EPS. Ils démontrent aussi que les enseignants d’EPS en concordance de valeurs et valorisant l’ouverture au changement facilitent l’engagement dans l’AP et la satisfaction des besoins psychologiques fondamentaux de leurs élèves. Par ailleurs, dans l'objectif de valoriser l’AP chez les jeunes, les résultats des travaux sur la « littératie physique » montrent l’importance des attitudes, des croyances et des connaissances du pratiquant (Flemons, Diffey & Cunliffe, 2018). Ainsi, il apparaît que la prise en compte des valeurs individuelles du pratiquant est aussi un facteur déterminant pour développer un mode de vie physiquement actif.

Les 15-25 ans sont une population particulièrement intéressante à étudier au regard de cette problématique dans la mesure où cette période de vie s’accompagne de changements importants ayant une répercussion sur l’engagement/désengagement dans l’AP (Vijay et al., 2017). C’est donc précisément durant cette période de vie qu’il est possible de vérifier si les enseignants d’EPS ont réussi à relever leurs défis d’ancrer l’engagement dans l’AP au point que celle-ci perdure malgré les changements de vie importants.

Mes projets actuels examinent les formats de pratiques préférentiels de cette tranche d’âge selon leurs cultures et les types de valeurs privilégiées par ces jeunes sportifs restés engagés dans une vie physiquement active. En effet, il me semble central d’interroger le lien entre les valeurs du pratiquant (et les concordances de valeurs dans la mise en œuvre de sa pratique physique [découverte de pratiques nouvelles, exploit, compétition, coopération, etc.]) et la persistance de l’engagement à pratiquer une activité physique. J'émets l’hypothèse que si le pratiquant retrouve les valeurs qui lui sont propres dans l’AP choisie (concordance de valeurs) alors son niveau d’engagement et sa persistance dans les pratiques physiques augmenteront