Le rapport à la culture d’enseignants de français : la question des savoirs en classe

  • Mardi 5 février 2008 à 12 h 30
  • Université Laval

Conférencière/Conférencier

Photo de Erick Falardeau

Falardeau, Erick

Détenteur d’un doctorat en didactique du français de l’Université Laval, Érick Falardeau est maintenant professeur au même établissement. Ses champs de spécialisation sont la didactique du français-littérature et l’enseignement dans le baccalauréat en enseignement au secondaire et dans le diplôme en enseignement collégial.

 

Également professeur à l’Université Laval, Denis Simard possède un doctorat en psychopédagogie. Les théories éducatives, l’histoire de la pédagogie et la formation des maîtres s’inscrivent parmi ses domaines de spécialisation.

Description

Dans une recherche sur le rapport à la culture d’enseignants de français, nous étudions la nature, la place et le rôle des savoirs que disent convoquer les enseignants dans leur pratique. Quelle place accordent-ils à ces savoirs dans leur enseignement? Quelle place aux savoirs de l’élève? Quelle est l’influence des facteurs sociaux et culturels dans cette prise en compte des savoirs en français? Les 18 entretiens semi-dirigés que nous avons menés auprès d’enseignants de français du secondaire nous ont permis de mettre en lumière les facteurs qui structurent en partie la nature et le rôle des savoirs qu’intègrent les enseignants de français dans la classe. D’autre part, elles fournissent des indices quant à la manière dont sont pris en compte ou non les savoirs de l’élève ainsi que les dimensions sociales et culturelles dans la construction des savoirs en français.