Photo de Marianne Morier

Marianne Morier s’intéresse à la formation initiale à l'enseignement et plus particulièrement aux pratiques enseignantes utilisées pour la gestion des comportements problématiques par les futures personnes enseignantes. Elle s’intéresse aux raisons d'utilisation de certaines pratiques enseignantes (non recommandées), soit les stratégies punitives. Si la littérature scientifique indique qu'il est important que les personnes enseignantes emploient des pratiques efficaces pour favoriser l'inclusion scolaire, notamment celle des élèves présentant des difficultés comportementales, et sur les résultats de récentes recherches qui font état de l'utilisation de pratiques non recommandées par les futures personnes enseignantes, son intérêt de recherche semble d'autant plus pertinent. Ainsi, elle vise à découvrir comment les futures personnes enseignantes justifient l’utilisation de stratégies punitives pour la gestion des comportements difficiles.

Diplômes

Maîtrise (2020 à aujourd'hui)

Projet de recherche

Comment les futures personnes enseignantes expliquent le recours aux stratégies punitives pour gérer les comportements extériorisés ?

Photo de Sandy Nadeau
Co-direction

Nadeau, Sandy

Publications

Articles - revue sans comité de lecture (RSC)

Prix et distinctions

  • 1er Prix du jury pour la communication intitulée Comment mieux comprendre les raisons derrière l’utilisation de stratégies punitives ? au Colloque international en éducation du CRIFPE dans le cadre de « Ma recherche étudiante en 3 minutes » CRIFPE 2021

  • Demi-finaliste au Concours de vulgarisation scientifique 2021 de l’Université de Sherbrooke avec le texte de vulgarisation intitulé : Une question d’attitude : l’influence de l’enseignant et de son milieu scolaire Université de Sherbrooke 2021

Bourses

  • Bourse d’excellence en recherche (2e cycle) Université de Sherbrooke 2021 - 2023
  • Bourse d’excellence aux futurs enseignants (1er cycle) Gouvernement du Québec 2019 - 2020